Attractivité des métiers de la Mer


LE PROPELLER CLUB Port of Paris

L’ACOMM – Association des Capitaines et Officiers de la Marine Marchande

ont le plaisir de vous convier à notre prochain déjeuner-débat autour du thème,

L’attractivité des métiers de la Mer
Passe par une formation maritime de qualité

au cours duquel nous recevrons,

Alain POMES
Directeur du Centre Européen de Formation Continue Maritime

 cefcm

Présentation, rôle, objet, implantation du Cefcm

Les enjeux de la formation pour les décideurs du monde maritime

La formation, combien cela coûte… de ne pas la faire

La complémentarité entre organismes de formation

Pour en finir avec l’analyse des besoins en formation

Que demander à un organisme de formation pour obtenir une réponse adaptée à ses besoins ?

Les clés de la réussite de la formation

LE MONDE MARITIME DANS SON ENSEMBLE EST CONCERNÉ :
FLOTTE DE COMMERCE, ACTIVITÉ CONTENEURS, TRAFIC CONVENTIONNEL
TRANSPORT DE PASSAGERS  & CROISIÈRES.
TRANSPORTS FLUVIAUX, FILIÈRE PÊCHE, PLAISANCE…

LES PRÉSIDENTS


DE FRANCOISE LATOUR COMTOSEA

Le Mardi 29 Janvier 2013 à 12.00

Formation maritime continue : Le Propeller Club lance le débat !

Le Propeller Club et l’Association des Capitaines et Officiers de la Marine Marchande (ACOMM) ont récemment réuni industriels, entreprises du maritime, institutions, associations du maritime et politiques autour d’un débat sur la formation maritime continue, clé de voûte de « l’attractivité des métiers de la mer ». Organisé aux Vedettes de Paris et conduit par le Centre Européen de Formation Continue Maritime (Cefcm), ce débat a notamment été l’occasion de rappeler les fondamentaux de la formation continue et la perspective que les entreprises doivent en avoir.

Une « formation solution »

A cette occasion, Alain Pomes, directeur du Cefcm, a notamment souligné que la formation continue, 3ème niveau de formation selon le classement de l’Unesco, est « la formation de la seconde chance, c’est à dire celle qui permet à un individu de changer de métier et d’évoluer ». Un type de formation qui doit être considéré comme « la formation solution », « directement liée aux problématiques de l’entreprise et aux besoins des candidats ». Raison pour laquelle, « la formation continue n’a aucun droit à l’erreur », juge cet expert selon qui « une formation n’est réussie que si le participant considère qu’elle n’était finalement pas difficile ! »

Calculer en termes de gains plutôt qu’en termes de coûts

Alors que le monde maritime est « contraint de former ses employés en permanence » et que la formation continue y a quasiment « plus d’importance que la formation initiale », le  Cefcm rappelle que les entreprises doivent cesser de calculer en termes de coût d’une formation mais plutôt en termes de gains. « Il vaut mieux ne pas faire faire une formation à un employé si on n’est pas conscient que ça rapporte », argumente Alain Pomes.

Cefcm : formation d’un marin sur deux !

Structure publique établie à Concarneau, le Centre européen de formation maritime répond à toutes demandes formulées par l’Europe et forme chaque année 2500 marins, soit un marin sur deux en France. Il coordonne par ailleurs la formation en Bretagne qui fournit un important contingent de marins à l’hexagone sachant qu’un marin sur deux est breton !

 

Françoise LATOUR

Comtosea

 

Pour en savoir plus.

Propeller Club Port of Paris. www.propeller-paris.com

Centre Européen de Formation Continue Maritime (Cefcm). www.cefcm.fr

Association des Capitaines et Officiers de la Marine Marchande (ACOMM). www.acomm-net.com


Nous vous présentons notre intervenant

Alain POMES
Directeur du Centre Européen de Formation Continue Maritime

 cefcm

Alain POMES, directeur du Centre Européen de Formation Continue Maritime est depuis plus de 25 années un professionnel de la formation continue.

Consultant et formateur pour de grands groupes industriels, spécialiste de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, il a géré plusieurs centres de formation de renom dont l’Institut Nicolas Copernic ou le campus de soutien et d’expertise du groupe La Poste, créé des filières de formation internes aux entreprises ou branches industrielles, développé des parcours d’entrepreneuriat et de gestion des ressources humaines.

Professeur à l’Ecole Nationale Supérieure des Mines, l’Université et l’ESC de Saint Etienne, créateur du Département de Développement et de Diagnostic des Organisations de l’ENSMSE, il a piloté le Master International des Grands Projets et Programmes à l’Ecole Polytechnique de Wroclaw, plusieurs projets européens de mise en réseau de formation continue.

Alain Pomès est l’auteur d’une thèse sur la demande en formation continue et expert référencé auprès du Conseil National des Economies Régionales.